Stages

La fin d’année des Masters 1 et 2 sont consacrés aux stages en Asie. Ceux-ci sont obligatoires et doivent être en lien avec la langue de spécialité choisie.

En Master 1 le stage permet de découvrir la culture d’entreprise du pays visé. Il doit être d’une durée minimum de 3 mois  et peu s’étendre jusqu’à la fin du mois d’août. Le stage de Master 2 a un but professionnalisant, pouvant mener à une éventuelle promesse d’embauche. La durée minimum est de 4 mois.

La recherche de stage est encadrée par les professeurs (rédaction des curriculum vitae et des lettres de motivations) mais c’est aux élèves de contacter les entreprises.

Bourses :

Tout étudiant, boursier ou non boursier sur critères sociaux, partant étudier dans le cadre d’un programme d’échange ou effectuant un stage en entreprise à l’étranger validé dans son cursus peut bénéficier d’une ou de plusieurs bourses de mobilité :

– Région Stage Mobilité, dispositif de la Région Haute-Normandie, pour apporter un soutien aux stages en entreprise (bourses accordées pour 12 semaines maximum de la licence au doctorat).
– Fonds de mobilité alimenté par une subvention de la ville du Havre et par l’université du Havre.
– Aide à la Mobilité Internationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (uniquement pour les étudiants boursiers sur critères sociaux). Le montant de cette bourse est de 400€ par mois mais ne couvre pas la durée totale du séjour.
Les étudiants doivent remplir avant leur départ un dossier de demande de bourse remis par le Service des Relations Internationales quel que soit le dispositif de bourse.
Une commission d’attribution des bourses, présidée par le Vice-président de l’université du Havre en charge de la vie étudiante (CFVU), se réunit chaque année. Cette commission élabore des critères de sélection en fonction du nombre de demandes et de l’enveloppe disponible et définit les montants à accorder. Les bourses de mobilité, quelles qu’elles soient, ne sont pas attribuées pour la durée totale du séjour.

Les étudiants boursiers sur critères sociaux (bourses du CROUS) conservent cette bourse pendant leur mobilité à l’international.
– La bourse mobilité internationale du ministère
Elle est accordée aux étudiants boursiers qui étudient pendant un ou plusieurs semestres à l’étranger. Vous devez constituer un dossier auprès du service des relations internationales (S.R.I.).